LE MASSEUR

Qui suis-je?


On répond souvent à cette question par ce qu’on fait dans la vie, d’où on vient, si on est célibataire ou marié, si on a des enfants… Je vais donc essayer de déroger à cette règle un peu conventionnelle même si intéressante!

Je m’appelle Anthony (ça, si c’est pas conventionnel!). Je me suis fait appeler Tony pendant près de 36 ans. Je trouvais ça plus « cool », plus court, plus facile à prononcer pendant mes voyages… Bref, tout un tas d’excuses pour ne pas me faire appeler par mon vrai prénom. Lors d’un stage spirituel, je me suis rendu compte que mon identité était fondamentalement connectée à Anthony et que j’avais voulu jouer un rôle pendant toute ces années, en refusant de voir la personne que j’étais au fond de moi. Vous l’aurez compris, appelez moi Anthony!

J’ai toujours été passionné par le toucher et les différents formes de massage qui accompagnent au lâcher-prise, au mieux être, à un relâchement physique mais aussi mental. J’ai commencé à masser ma sœur quand j’étais enfant. Puis je massais mes potes sur la plage pendant les vacances. Tout au long de ma vie, le toucher est resté le sens le plus déployé.

Dans l’un des nombreux hôtels visités…

Avant de m’adonner au massage, j’ai tout d’abord été attiré par des besoins très matériels. Un diplôme d’ingénieur en poche, j’ai tracé ma route dans un grand groupe industriel. Une carrière bien lancée, des opportunités d’évolution régulières, une diversité de domaines qui me plaisait, des voyages fréquents aux 4 coins du Monde. J’étais comblé! Mais après 18 ans à travailler d’arrache-pied dans cette belle entreprise, je sentais que quelque chose ne résonnait pas complètement dans mon for intérieur, que je n’étais pas en phase avec moi-même, avec mes besoins, mes envies et mes valeurs.

Alors, je suis parti à la découverte du Monde, et quelle surprise de prendre conscience que j’allais en fait à la découverte de moi-même! 5.000kms de vélo au travers l’Europe, 10.000 kms de train à traverser Russie, Mongolie et Chine. 10 jours intensifs de méditation à Hong-Kong et me voilà en Thaïlande pour enseigner le kitesurf à de jeunes backpackers, en transit à Hua Hin. C’est dans cette ville que j’ai découvert le massage thaï. Faisant du sport tous les jours, on m’avait conseillé de me faire masser régulièrement. Alors j’allais dans un centre reconnu tous les 3/4 jours et malgré la douleur souvent ressentie pendant le massage, j’y retournais, pensant que c’était ça, le massage Thaï!

C’est pendant mon séjour de deux ans aux Canaries qu’un ami m’a fait découvrir une autre version du massage Thaï. Et quelle surprise, quel voyage intérieur, quelle guérison! Je n’ai eu plus qu’une seule idée en tête: Faire découvrir cet art du toucher et le déployer au maximum pour faire de ce Monde un Monde Meilleur!

Alors, me voici, en pleine conscience, présence et bienveillance.
N’ayez pas peur de vous-même, il y a énormément de belles choses à l’intérieur de vous.
Namaste.




Anthony

%d blogueurs aiment cette page :